Nid de Pâques au chocolat

En ce mercredi matin, voici la recette du nid de Pâques au chocolat que j’ai réalisé ce week-end. Un peu en retard, mais mieux vaut tard que jamais!

Au départ j’étais partie dans l’idée de faire le beau gâteau au chocolat de Marie Chioca avec des ingrédients sains (sirop d’agave, purée de noisette…) sans beurre, ni lait. Le but étant de prouver qu’on peut manger différemment en ayant des desserts absolument délicieux. Je l’ai presque réussi ce gâteau. J’ai juste oublié de huiler mon moule à savarin et la moitié du gâteau est restée collée au démoulage… Grand moment de solitude dans la cuisine suivi d’un cri déchirant: il était 20h, le vendredi soir et le gâteau devait être prêt pour pouvoir partir avec le lendemain matin à la première heure.

Bien évidemment, après ce démoulage raté, il n’était plus question de le présenter le samedi soir au repas de famille! Un amoncellement de miettes de gâteau, ça peut être tendance mais ce n’était pas le but recherché. 😉 Il a donc fallu que je recommence. Cette fois-ci, il ne me restait plus assez de sirop d’agave, j’ai donc réalisé une recette traditionnelle de gâteau au chocolat. Comme ça, on a pu comparer les deux recettes. Et bien je trouve que le gâteau « classique » avec sucre blanc, farine et beurre est sec et moins bon en bouche que celui de Marie; qui est fondant au milieu. Il reste bon quand même hein, ne nous méprenons pas, c’est du gâteau au chocolat! 🙂

Pour la ganache, l’huile de coco donne un petit gout d’exotisme à ce gâteau et c’est une tuerie. Mon père m’a même demandé « s’il ne pouvait pas avoir de la ganache toute seule »! Une preuve de plus que c’est un délice et qu’il faut absolument essayer si on hésite! L’huile de coco se trouve facilement dans toutes les boutiques Bio.

Nid de Pâques au chocolat version « classique »

WW : 9 PP par personne

Pour 12 personnesNids de Pâques au chocolat2

Ingrédients
Pour le gâteau :
200 g de chocolat noir 75%
100 g de beurre 41%
125 g de sucre en poudre
40 g de farine T65
80 g de poudre d’amande
4 œufs

Pour la ganache :
100 g de chocolat noir à 75%
4 CS de sirop d’agave
60 g d’huile de coco vierge
20 cl de crème de soja liquide
1 CS d’extrait de vanille liquide

Préparation

  • Commencez par préparer le gâteau. Pour cela, préchauffez le four à 200°C.
  • Dans une petite casserole, faites fondre le beurre avec le chocolat à feu très doux et mélangez bien pour homogénéiser le mélange.
  • Dans un saladier, mélangez les différentes poudres : sucre, farine et poudre d’amande.
  • Dans un bol, battez les jaunes d’œuf et ajoutez-les au mélange beurre / chocolat. Versez alors le mélange sur les poudres et mélangez jusqu’à obtenir un pâte lisse.
  • Battez ensuite les blancs et lorsqu’ils sont bien fermes, incorporez-les délicatement à la pâte.
  • Beurrez un moule à savarin (trèèèèèès important si vous voulez pouvoir servir gâteau à table!) et versez la préparation.
  • Enfournez pour 30 minutes environ.
  • Pendant la cuisson, préparez la ganache.
  • Dans une petite casserole, mettez tous les ingrédients de la ganache à fondre et mélangez pour lisser le mélange.
  • Viens ensuite une étape crucial durant laquelle vous risquez de repeindre les murs de votre cuisine.  En tout cas ce fut mon cas! La couleur chocolat est très « in » il parait. 😉
  • Remplissez une poche à douille en vous étant assuré au préalable que le bout de la poche à douille est bien hermétique, sinon ça en met partout…
  • Une fois le gâteau cuit et la cuisine nettoyée ganache reposant bien sagement dans sa poche à douille, vous pouvez les mettre au frais pour la nuit.
  • Le jour J, démoulez le savarin sur le plat de service, déposez la ganache et décorez votre gâteau.

Moi je l’ai fait mise avec un petit embout cannelé. Ça se fait rapidement et sans difficultés. Pensez quand même à malaxer la ganache avant pour qu’elle soit moins dur à faire sortir de la poche à douille. Si l’opération prend trop de temps, il est possible que la ganache ne garde plus la forme donnée par l’embout une fois sur le gâteau. C’est parce qu’elle a trop chaud. Dans ce cas, remettez-la simplement quelques temps au frigo et terminez ensuite la décoration du gâteau.

Nid de pâques au chocolat version « saine » ici, sur le blog de Marie. La part fait 9 PP également (avec ganache). Sans la ganache, comptez 6 PP la part.

P.S: Ne vous inquiétez pas, le premier gâteau a été mangé. Nous l’avons dégusté le lendemain midi avec une salade de fruits et, malgré sa sale tête, tout le monde a adoré.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s