Tourte poireaux pomme de terre (végétalien)

 Il y a quelques temps j’avais vu une recette de toute aux poireaux / pomme de terre sur le blog 100% végétal (best blog vegan ever!) et j’avais très envie de la faire. C’était sans compter sur ses problèmes techniques avec le blog, impossible de retrouver la recette. Du coup j’ai improvisé ce midi, j’ai bien fait, c’était super bon! 🙂

Tourte poireaux pommes de terre (vegan)

Tourte poireaux pommes de terre (végétalien)

Pour 3 à 4 personnes

Ingrédients
2 pâtes feuilletées à l’huile
350 g de pommes de terre
1 botte de poireaux
1 oignon jaune
125 g de tofu fumé
100 ml de crème végétale (soja pour moi)
2 CS de tamari
2 CS de levure maltée
Huile d’olive
Un peu de lait de soja
SelTourte poireaux pommes de terre (vegan)-2

Préparation

  • Commencez par éplucher les pommes de terre et faites les cuire de la façon que vous préférez: 20 minutes dans de l’eau bouillante ou 11 minutes en autocuiseur.
  • Pendant ce temps pelez et émincez l’oignon; ôtez la partie verte des poireaux puis lavez-les et découpez-les en rondelles.
  • Faites chauffer un fond d’huile d’olive dans une sauteuse et laissez fondre l’oignon quelques minutes. Ajoutez les poireaux et faites cuire pendant environ 10 minutes.
  • Découpez le tofu fumé en petits morceaux puis ajoutez-les dans la sauteuse; mélangez.
  • Quand les pommes de terre sont cuites, découpez-les en rondelles et ajoutez-les au reste de la préparation dans la sauteuse.
  • Ajoutez la crème, le tamari et la levure maltée; salez, mélangez bien.
  • Foncez un moule à manquer avec une première pâte feuilletée. Normalement les bords de la pâte dépassent. Déposez la préparation.
  • Recouvrez avec la deuxième pâte puis découpez le surplus de pâte. rabattez les bords de la pâte n°1.
  • Avec le surplus de pâte vous pouvez faire des décos sur le dessus de la tourte. 🙂
  • A l’aide d’un pinceau, badigeonnez d’un peu de lait de soja, c’est ce qui fera dorer la pâte.
  • Enfournez pendant 30 minutes à 210°C.
  • Servez bien chaud avec une salade. Bon appétit!

Tourte poireaux pommes de terre (vegan)-3

Pizza aux poivrons et tomates cerise

Une belle pizza pour le dimanche soir, qui dit mieux?

Pizza aux poivrons et tomates cerise

Pizza aux tomates et aux poivrons

Pour 1 pizza

Ingrédients
Pour la pâte :
300 g de farine
1 sachet de levure de boulanger
125 ml d’eau tiède
3 CS d’huile d’olive
1 CC de sel

Pour la garniture :
200 g de sauce tomate tomate au basilic (maison ou achetée)
1 boule de mozzarella
250 g de tomates cerises
1/2 poivron jaune
1/2 poivron rouge

Préparation

  • D’abord, préparez la pâte à pizza. Commencez par diluer la levure de boulanger dans l’eau chaude et laissez reposer 10 minutes.
  • Mélangez la farine, le sel, l’huile d’olive et l’eau avec les mains, pétrissez et formez une boule. Si besoin, ajoutez un peu d’eau tiède ou de farine en fonction de la consistance de la pâte.
  • Laissez reposer la pâte sous un torchon humide pendant 1 heure.
  • Étalez la pâte en forme de cercle, ou de rectangle ou de ce que vous pouvez; les miennes ne ressemblent jamais à rien.
  • Répartissez la sauce tomate, les légumes coupés en morceaux et la mozzarella.
  • Enfournez 10 ou 15 minutes à 210°C et dégustez avec une salade devant un bon film!

Variante rapide: acheter une pâte à pizza bio du commerce. Ça va plus vite mais ça perd de son charme non? 🙂

Variante végétalienne: utilisation de mozzarella végétale fondante. J’ai vu qu’on peut la faire soit même mais je n’ai pas encore testé.

Variante végétalienne 2: sans mozzarella du tout, mais avec des herbes de Provence, et pourquoi pas du « faux chorizo ». On a testé la space bar de la vegan box dont je parle ici et c’était super bon.

Salade de riz

Une « bête » salade de riz qui nous a rendu bien des services cet été, notamment lors des voyages en voiture. La prochaine fois, j’utiliserais un mélange de 3 riz (riz blanc, riz rouge et riz sauvage) pour apporter encore plus de couleurs et varier les plaisirs!

Salade de riz

Salade de riz, mais, tomate et petits poisPour 2 personnes

Ingrédients
200 g de riz basmati (ou d’un mélange de plusieurs riz)
2 belles tomates
2 poignées de laitue
100 g de petits pois (frais ou surgelés)
140 g de maïs

Préparation

  • Rien de bien compliqué: faites cuire les riz dans de l’eau bouillante salée (10 minutes pour du basmati, 45 pour du riz sauvage, etc)
  • Faites cuire les petits pois 6 minutes à la vapeur.
  • Découpez la salade et les tomates en petit morceaux.
  • Ouvrez la boite de maïs, opération délicate s’il en est. 😉
  • Mélangez le tout.

Pour l’assaisonnement, c’est selon les envies. On a emmené cette salade sur la route pour la manger sur le pouce et on en a profité pour finir nos sachets de vinaigrette toute faite.  Avec une vinaigrette à l’huile d’olive et au vinaigre de vin classique, je pense que ça serait très bon (meilleur que ma sauce toute faite d’ailleurs -beuurrrk- mais je n’aime pas jeter).

Salade complête de haricots noirs

Encore une salade! 🙂 C’est bientôt fini, je vais finir par poster toutes celles que j’ai fait cet été. Ce blog me sert de livre de cuisine en ligne alors je met toutes les recettes que j’ai aimé même si elles peuvent sembler un peu classique.

Ici j’ai quand même tester un nouvel ingrédient: les haricots noirs. Je n’en avais jamais mangé avant cet été. Je les ai apprécié en salade et je pense en faire un burger prochainement.

Cette recette demande un peu d’organisation à cause du temps de trempage et de cuisson des haricots. Évidemment si vous en trouvez en conserve, ça ira beaucoup plus vite. Si vous les faites cuire vous-même, je vous conseille d’en faire une très grande quantité puis de congeler le surplus.

Salade complète de haricots noirsSalade de haricots noirs au maïs et tomates cerise-2

Pour 2 personnes

Ingrédients
120 g de haricots noirs secs
140 g de maïs
250 g de tomates cerise
1 CS de graines de tournesol
1 CS de graines de lin brun
2 CS d’huile d’olive
Le jus d’un citron
Ciboulette et persil frais

Préparation

  • 2 jours avant: faites tremper les haricots noirs dans une casserole d’eau froide pendant un nuit.
  • La veille: faites cuire les haricots. Pour cela, démarrer la cuisson à froid, salez quand l’eau bout et laissez cuire 1h à 1h30. Le plus simple c’est de les faire cuire en même temps que vous préparez le repas du jour, de cette façon, ça cuit tout seul et vous n’y pensez pas.
  • Le jour J: mélangez les haricots froids, le maïs, les tomates cerise et les graines. Mélangez bien. Ajoutez l’assaisonnement et servez bien frais.

Taboulé de quinoa aux fruits secs

Voici une salade complète, très digeste que j’affectionne tout particulièrement quand on part marcher toute la journée. L’apport de glucides est conséquent grâce aux fruits secs et le quinoa est très riche en protéines.

Celle-ci je l’avais découverte par hasard sur le blog « Le gourmet végétarien » et depuis je la refait régulièrement.

Taboulé de quinoa aux fruits secs

Salade de quinoa aux fruits secs-2

Pour 2 personnes

Ingrédients
200 g de quinoa
2 tomates bien mûres
8 abricots secs
4 figues sèches
Le jus d’un citron
2 CS d’ huile d’olive
Persil
Menthe fraiche

Préparation

  • Rincez le quinoa dans une casserole d’eau froide. Renouvelez l’opération plusieurs fois jusqu’à ce que l’eau reste claire puis faites bouillir et laissez cuire 12 minutes.
  • Égouttez et passez le sous l’eau froide.
  • Coupez les tomates et les fruits secs en petits morceaux. Mélangez les au quinoa.
  • Ajoutez le jus de citron, l’huile et les herbe; mélangez bien.
  • Servez bien frais.

Salade de pois chiches aux légumes d’été et à la fêta

Il y a quelques temps je suis allée passer un week-end à Annecy chez une amie pour faire de la randonnée. Le dimanche midi, sa maman a eu la gentillesse de nous faire à manger. Elle nous avait préparé une délicieuse salade composée. J’ai tellement aimé que je l’ai refaite plusieurs fois déjà.

Salade de pois chiches aux légumes d’été et à la fêta

Salade de pois chiche aux légumes d'été et à la fêta

WW : 7 PP par personne

Pour 2 personnes

Ingrédients
140 g de pois chiches égouttés
60 g de fêta
1/2 oignon blanc
2 tomates
1/2 concombre
60 ml de crème de riz
Quelques feuilles de menthe
Sel

Préparation

  • Si vous faites cuire les pois chiches (bravo vous êtes courageux!), faites les tremper une nuit dans de l’eau  au préalable. Ensuite faites les cuire environ 1h dans de l’eau bouillante avant de les égoutter et de les passer sous l’eau froide.
  • Si vous utilisez une conserve, vider bien l’eau de trempage et rincer les pois chiches.
  • Pelez le concombre et coupez le petits dés.
  • Coupez également les tomates et l’oignon en morceaux.
  • Mettez dans un saladier, parsemez de fêta, de menthe ciselée et versez la crème de riz. Salez selon votre goût.
  • Servez bien frais.

Pourquoi pas servir un dessert à base de céréales comme un riz au lait pour un repas complet.

Tatin de courgettes

Une petite pause dans les salades. Voici une recette que j’ai réalisé il y a quelques semaines à l’occasion de la venu d’un ami. Elle a bien plu!

C’est la saison des courgettes, il faut donc en profiter. C’est certainement mon légumes d’été préféré avec la tomate. Chaque année j’essaie de trouver de nouvelles façons de les préparer. Cette recette ci, j’en ai eu envie en feuilletant rapidement un vieux numéro de Elle à table.

Tatin de courgette à la fêta

WW : 9 PP le quart

Pour 3 ou 4 personnesTatin de courgettes

Ingrédients
Pour la pâte :
200 g de farine de blé T80 (ou de farine de riz sans gluten)
3 CS d’huile d’olive
Eau tiède
1 CC de sel

Pour la garniture :
4 belles courgettes (ou plus en fonction de leur taille)
2 oignons jaunes
60 g de fêta
Herbes de Provence
Quelques sprays d’huile d’olive
Sel

1

Préparation

  • Commencez par préparer la pâte en mélangeant la farine, l’huile d’olive, le sel et un peu d’eau tiède. Ajustez la quantité d’eau en fonction de la consistance de la pâte. Si elle est collante, ajoutez de la farine. Au contraire, si elle se délite, ajoutez un peu d’eau.
  • Formez une boule et laissez reposer 15 minutes.
  • Lavez les courgettes puis découpez-les en gros tronçons. Faites les cuire à la vapeur dans une cocotte minute pendant 10 minutes.
  • Pulvérisez un peu d’huile d’olive au fond d’une grande poêle. Faire revenir les oignons émincés jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides. Réservez.
  • Dans la même poêle, faites dorer les tronçons de courgettes de chaque côtés pendant quelques minutes. Réservez.
  • Etalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
  • Disposez les tronçons de courgettes au fond d’un moule à manqué de 24 cm. Parsemez avec les oignons puis recouvrez de la pâte.
  • Enfournez pour 40 minutes à 180°C.
  • Démoulez sur un plat et parsemez tout de suite avec des petits morceaux de fêta.
  • Servez bien chaud.

Salade de roquette aux pêches et au parmesan

Encore une salade… Le début d’une longue série.
Celle-ci est une bonne idée d’accompagnement. Elle peut aussi faire office d’entrée légère. Le piquant de la roquette se marie à merveille avec la douceur des pêches.

Salade de roquette aux pêches et au parmesan

Salade de roquette, pêche et parmesan

Pour 2 personnes

Ingrédients
4 belles poignées de roquette
2 pêches
40 g de copeaux de parmesan

Préparation

  • Lavez bien les pêches puis découpez-les en fines tranches.
  • Dans une assiette, déposez la roquette, ajoutez les pêches et saupoudrez de parmesan.
  • Servez frais avec une vinaigrette au miel. Je fais très souvent celle-ci car c’est ma favorite mais vous pouvez tout à fait en faire une autre.

Salade toute orange

Voici une idée de salade complète pour un pique-nique ou un repas froid en été. L’association du quinoa et des lentilles apporte tous les nutriments nécessaires pour être en pleine forme et enchainer avec 3 heures de marche en montagne ou une bonne sieste au soleil pendant les vacances. 😉

Salade toute orange

1Salade toute orange

Pour 2 personnes

Ingrédients
120 g de quinoa cru
60 g de lentilles corail
3 carottes
une vingtaine de noisettes
Quelques cramberries séchées

Pour la vinaigrette :
Huile d’olive,
Vinaigre balsamique,
miel

 

Préparation

  • Rincer le quinoa 4 ou 5 fois jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.
  • Mettez le ensuite dans une petite casserole et recouvrez d’environ 4 fois son volume d’eau.
  • Portez à ébulition, salez et laissez cuire 12 minutes avant de l’égoutter et de le passer sous l’eau froide.
  • Versez les lentilles dans une autre casserole et recouvrez d’eau. Commencez la cuisson à froid et comptez 15 minutes à partir de l’ébullition. Salez en fin de cuisson. Égouttez et passez sous l’eau froide également.
  • Pendant la cuisson des céréales et légumineuses, lavez, brossez bien les carottes et rappez-les.
  • Dans un saladier, mélangez les ingrédients précédents, ajoutez les noisettes concassées et les cramberries séchées.
  • Servez avec la vinaigrette à part.

Pour changer vous pouvez tester de faire une vinaigrette avec de l’huile de noisette et du vinaigre de vin.

 

Salade de melons et de pastèque à la fêta

En ce moment, il fait une chaleur à mourir alors les seules choses que je veux bien cuisiner, ce sont des salades.

Samedi, l »homme et moi partons pour deux semaines de randonnées donc il faudra bien qu’on ait quelque chose à mettre sous la dent le midi: encore une fois, salades composées.

Attendez-vous à assister à une déferlante de salades en tout genre! Celle-ci est un accompagnement savoureux, à servir avec des tartines de terrine végétale pour un repas sur le pouce ou en entrée avant un plat de résistance plus consistant.

Salade de melons, pastèque et fêtaSalade de melons et pastèques

Pour 2 ou 3 personnes selon les appétits

1

Ingrédients
1/2 melon de Charente
1/2 melon vert
1 belle tranche de pastèque
80 g de fêta
2 CC de pignons de pin
1 CS d’huile d’olive
Quelques feuilles de menthe

1

Préparation

  • Rien de plus facile: mélangez tous les ingrédients, versez un peu d’une bonne huile d’olive, parsemez de fêta et de menthe ciselée et servez bien frais. 🙂
  • Vous pouvez soit découper les melons et la pastèque en cubes soit faire de belles billes à l’aide d’une cuillère parisienne. C’est uniquement une question de présentation.
  • Pour que ça soit encore plus la classe et que ça en jette sur la table, vous pouvez servir dans les demi melons évidés ou dans une pastèque comme sur la photo.
  • Bon appétit!

Salade de melons et pastèques-2

Salade estivale de tomates, abricots et chèvre frais

En ce moment, il fait super chaud. Notez, je vais pas me plaindre, j’ai trop râler à cause de la pluie! Par contre comme il fait beau, il se produit deux choses:
1) j’ai moins envie d’être devant l’ordi (d’où la baisse significative de recettes publiées)
2) j’ai carrément la flemme de cuisiner (d’où la baisse de publications aussi quand j’y pense…).

Du coup en ce moment, comme il faut bien manger (et bien tant qu’à faire), on fait pas mal de salades et celle-ci a été une découverte. On l’a refaite plusieurs fois déjà. C’est frais et associés à des tartines de houmous ou de terrine végétale, ça fait un diner complet, léger et super rapide à faire!

Salade estivale de tomates, abricots et chèvre frais

Salade de tomate aux abricots et chèvre frais1

1

11

Pour deux personnes

Ingrédients
1 cœur de laitue
4 gros abricots
2 belles tomates
80 g de fromage de chèvre frais

1

1

1

Préparation

  • Rien de plus simple! Lavez et disposez la laitue dans deux assiettes.
  • Recouvrez avec des tranches de tomates et d’abricots.
  • Ajoutez des morceaux de chèvre frais, servez avec une vinaigrette au vinaigre balsamique et au miel et hop le tour est joué.

Mon premier burger végétarien!

Voilà quelques jours que je n’ai pas publié de recettes. Le week-end ainsi que les soirées ont été bien remplis et je n’ai pas trouvé le temps de venir poster ici. Pourtant j’en ai quelque-unes d’avance dont ce fameux premier veggie burger! Ces dernières semaines j’ai beaucoup lu sur l’alimentation en général et il m’apparait de plus en plus évident que je dois limiter la consommation de produits animalier (viande, poisson, lait…). Les raisons sont diverses et variées (économie, santé, condition d’élevage et d’abattage, etc).

Le problème c’est que je suis habituée à en manger et que certains produits représentent un vrai sacrifice (j’appréhende déjà Noël si je dois renoncer au foie gras). La plupart du temps on n’imagine tout simplement pas comment on pourrait se nourrir sans viande. J’étais pareil il y a 2 mois. Entre temps je me suis beaucoup documentée et j’ai découvert que c’est tout à fait possible et sans se priver en plus! Si ce n’est pas magnifique!

Quand je dis que je pense aller vers le végétarisme, on me répond « mais il ne va rien te rester à manger à part des graines! ». Pourtant la plupart des plats traditionnels peuvent être adapter à un mode de vie végétarien. Le burger et les barbecues sont de bons exemples! Quand on fouille un peu sur la toile, on trouve même pas mal de recettes de burger végétarien différentes!

J’ai profité de l’absence de mon chéri le week-end dernier pour réaliser un burger sans viande. De cette façon, si ça ratait, j’évitais les réflexions! A l’inverse si c’était bon, je lui en ferais et ce serait une bonne excuse pour en manger un autre! 🙂

Vous vous en doutez, j’ai adoré ce premier essai et j’en referai très prochainement.

Burger végétarien aux haricots azukis

Burger végétarien

 WW : 2 PP le steak végétarien

Pour 2 personnes

Ingrédients
2 pains à burger au choix (j’ai choisi deux english muffins complets)
160 g de haricots azukis cuits (ou de haricots rouges)
2 CC de fécule de maïs
1/2 oignon jaune
Thym
Sel
Garniture de votre choix (mayonnaise, ketchup, tomate, salade, etc).

Préparation

  • Si vous utilisez des haricots en conserve, je vous conseille de vider le jus et de bien les rincer. Cela évitera tous problèmes digestifs!
  • Si vous faites cuire les haricots vous même, faites-les d’abords tremper une nuit puis  cuire pendant 1h environ dans une casserole d’eau froide non salée avec un morceau d’algue Kombu. Vous devez pouvoir les écraser à la fourchette pour former une pâte. J’en ai déjà parlé dans mon article sur le Chili con carne ici, l’ajout d’algue Kombu aide à prévenir les soucis digestif lié à la consommation de légumineuses quand notre corps n’y ait pas habitué.
  • Je vous conseille également d’en faire une grande quantité puis de congeler par portion de 100 g par exemple. En effet la cuisson des légumineuses est longue, mieux vaut donc les congeler cuites pour en avoir sous la main facilement. De plus, cela permet de faire des économies d’énergie.
  • Une fois les haricots cuits, écrasez-les à laide d’une fourchette ou d’un presse purée.
  • Ajoutez la fécule de maïs, l’oignon émincé, le thym et mélangez bien.
  • Mouillez vos mains puis formez 2 boules de pâtes de haricots. Aplatissez-les et faites-les dorer à la poêle pendant 5 minutes de chaque coté.

Burger végétarien-4Servir avec les pains et garnitures de votre choix. Ici j’ai rajouté un peu de mayonnaise légère, de la salade, des rondelles de tomates et des oignons violets caramélisés (6 PP pour tout le burger). C’était délicieux!

Je l’ai accompagné d’une belle salade de crudités mais vous pouvez faire plus classique et ajouter quelques frites!

Les haricots azukis sont très répandus en Asie où ils sont utilisés tant en cuisine qu’en pâtisserie. Ils appartiennent à la famille des légumineuses au même titre que les haricots rouges. Vous pourrez les trouver très facilement en épicerie bio.

Par ailleurs si jamais vous voulez essayer de la « junk food » végétarienne, saine et délicieuse, il existe un fast food végétarien à Paris. Ça s’appelle East Side Burgers et franchement leurs photos donnent envie!

Ça serait l’occasion de casser l’image « triste et fade » de cette cuisine qui mérite d’être mieux connue. Il va falloir que j’aille gouter un ou plusieurs de leur sandwich, à des fins de recherche bien évidemment !

Oeufs cocotte aux asperges et jeunes pousses d’épinards

La semaine dernière pendant mes courses, j’ai acheté sur un coup de tête un sachet de jeunes pousses d’épinards. Alors oui, je sais, il y a plus fou comme achat impulsif! Sauf que, comme je n’en avais jamais mangé, je ne savais pas vraiment quoi en faire. Je me suis retrouvée à regarder mon sachet de jeunes pousses dans le vert des feuilles et il a fallu que je feuillette un bon nombre de mes livres et magazines de recettes pour trouver finalement trouver une recette qui me convenait dans le dernier Régal.

L’œuf cocotte m’a semblé parfait vu que 1) c’est vite prêt, 2) c’est bon et 3) j’avais envie d’un œuf cocotte depuis un bon moment déjà!

Œuf cocotte aux asperges et jeunes pousses d’épinardsOeuf cocotte aux asperges et épinards-2

1

WW : 3 PP par personne

Pour 2 personnes

Ingrédients
2 œufs
2 feuilles de brick
4 asperges vertes
100 g de jeunes pousses d’épinards
45 g de crème de soja 5%
2 CC de parmesan râpe
1/2 botte de ciboulette fraiche
Sel

1

1

Préparation

  • Préchauffez le four à 180°C.
  • Commencez par lavez les pousses d’épinards et les asperges. Essorez bien les pousses comme pour une salade.
  • Faites cuire les asperges 6 minutes à la vapeur puis coupez-les en petits tronçons.
  • Cassez les œufs et séparez le blanc du jaune. Conservez les jaunes dans leur coquille et mélangez le blanc avec la crème fraiche. Salez.
  • Disposez 1 feuille de brick au fond de 2 ramequins.
  • Ciselez les épinards et la ciboulette puis faites-les revenir dans une poêle avec quelques sprays d’huile d’olive. Ajoutez les asperges et faites cuire pendant 2 /3 minutes.
  • Ajoutez le mélange blanc d’œuf – crème et donnez quelques coups de cuillère. Le mélange ne doit pas cuire complètement.
  • Versez la préparation dans les ramequins; déposez le jaune d’œuf et parsemez d’un peu de parmesan.
  • Enfournez pendant 10 minutes.

Je l’ai accompagné d’une salade de pousses d’épinards (pour finir le sachet) avec des pignons de pin (parce que c’est toujours bon des pignons), des copeaux de parmesan et une vinaigrette avec du vinaigre balsamique (parce que j’adore ça). Ça nous a fait un repas très sympa, frais et printanier.

Salade de jeunes pousses d'épinards, pignon & parmesan

Potée de lentilles aux légumes & tofu fumé

Aujourd’hui on oublie les grillades et autres salades bien fraiches. Il fait froid, il pleut, bref c’est vraiment un temps pourrave pas terrible! Ces jours là, pour se réchauffer, rien ne vaut un petit plat mijoté et réconfortant. Si en plus, il est nourrissant et équilibré, c’est encore mieux.

J’ai réalisé cette recette parce que suite à l’article sur la quiche « lorraine » végétarienne, il me restait une portion de tofu fumé dont je ne savais pas quoi faire. En feuilletant mes livres de cuisine, je suis tombée sur une recette de petit salé aux lentilles mais sans petit salé, puisque son auteure, Marie Chioca, utilise du tofu fumé à la place. Je me suis senti inspirée et je me suis lancée. J’ai rajouté des légumes pour en faire un plat vraiment complet.

Potée de lentilles aux légumes & tofu fumé

Potée de lentilles au tofu et petits légumes

1

WW : 8 PP par personne

Pour 2 personnes

Ingrédients
120 de lentilles du puy
120 g de tofu fumé
4 carottes nouvelles
4 poireaux primeurs
1 oignon jaune
1/2 cube de bouillon de légume
2 CC d’huile d’olive
1 morceau d’algue kombu (facultatif)

1

1

Préparation

  • Pelez et émincez l’oignon. Lavez les carottes et coupez-les rondelles. Retirez le verts des poireaux, lavez-les pour retirer tous les résidus de terre et émincez-les également.
  • Détaillez le tofu fumé en lardons.
  • Faites chauffer les 2 cuillères à café d’huile d’olive dans une cocotte et faites revenir l’oignon avec le tofu fumé.
  • Quand le tout est bien doré, ajoutez les légumes et versez les lentilles en pluie.
  • Couvrez avec le bouillon de légumes; ajoutez l’algue kombu et laissez mijoter à feu moyen sans couvrir pendant environ 45 minutes.
  • Goûtez avant de servir et corrigez l’assaisonnement si nécessaire. Normalement pas besoin de saler, le tofu et le bouillon suffisent.

Pour ne pas gâcher d’aliments, conservez le vert des poireaux pour en faire un potage ou un bouquet garni par exemple.

Le livre dont je parle en début d’article est « Le gout du Bio ». Tous les tests de recettes issues des livres de Marie ont été des réussites. L’auteure rajoute toujours sa touche personnelle en racontant des anecdotes sur les plats qu’elle présente et surtout, les photos sont superbes. Ce genre de livre aide à faire tomber les idées reçues sur la cuisine bio « triste à mourir ». En fait choisir le bio, c’est avant tout faire le choix du goût. Les recettes sont alléchantes et permettent de découvrir toute la richesse de la cuisine bio avec ses ingrédients originaux, sa diversité et ses saveurs. L’auteure en parle ici et vous pouvez vous le procurer .

Penne au « pesto » de menthe et au chèvre frais

Comme je n’ai pas posté de nouvelle recette hier, je me rattrape aujourd’hui avec deux recettes au lieu d’une!

Quand j’ai fait ma charlotte aux fraise, j’ai acheté une grosse botte de menthe pour pouvoir la décorer. Seulement il a bien fallu que j’utilise toutes les feuilles et pas seulement les petites. En feuilletant le dernier Elle à table je suis tombé sur un article qui parlait de pâtes au « pesto » de menthe. Pourquoi pas? Après tout je fais bien des « pestos » de roquette et de fanes de radis, je peux essayer avec de la menthe.

Associer avec du chèvre frais, ça fait un beau plat printanier qui ravira les papilles.

Pesto de menthePesto de menthe

1

WW : 9 PP le petit bocal (environ 3 parts)

Ingrédients
Les feuilles d’une belle botte de menthe
30 g de pignons de pin
1 CS d’huile d’olive
1 CS de parmesan

1

1

Préparation

  • Lavez les feuilles de menthe dans un bac d’eau froide et passez-les dans une essoreuse à salade.
  • Hachez-les grossièrement à l’aide d’un petit hachoir électrique.
  • Ajoutez les pignons, le parmesan et l’huile; hachez de nouveau.
  • Transvasez le tout dans un petit bocal et réservez au frais jusqu’à utilisation.

Avec cette recette, on obtient un « pesto » compact. Si vous désirez quelque chose de plus liquide, n’hésitez pas à rajouter de l’huile. Vous pouvez aussi tenter un mélange de plusieurs huiles: olive et colza par exemple.

Sur un blog, je ne me souviens plus lequel, j’ai vu une variante avec de la poudre d’amande au lieu des pignons de pin, ça ne doit pas être mauvais!

Penne au « pesto » de menthe et au chèvre frais

WW : 11 PP par personne

Penne au pesto de menthe& chèvre frais

Pour 2 personnes

Ingrédients
200 g de penne complètes cuites al dente
60 g de fromage de chèvre frais
2 CS de « pesto » de menthe

Préparation

  • Lorsque les pâtes sont cuites, passez-les dans une passoire et remettez-les dans la casserole.
  • Ajoutez 2 belles cuillères de « pesto de menthe », mélangez et servez dans deux assiettes creuses.
  • Parsemez de fromage de chèvre frais et servez bien chaud.