Pâtisson farci aux légumes d’hiver

Oula, mon dernier post date du 8 septembre. Le temps passe vite c’est affolant! Quand j’ai débuté ce blog je m’étais lancé le défi de poster une recette par jour. On en est bien loin hum. Pour ma défense, l’année a été riche en rebondissements et surtout en revirements culinaires. Il me semble que c’était en avril dernier qu’on décidait de devenir végétariens. Branle-bas de combat à l’appartement. Il a fallu réapprendre à cuisiner, et surtout envisager les repas autrement qu’autour des sacro-saintes protéines animales. Le nombre de recettes publiées a alors drastiquement chuté! Seulement voilà, en août pendant nos vacances en Auvergne (pays des végés s’il en est lol), mon cher et tendre m’a dit quelque chose dans le genre « à la rentrée, on arrête les produits laitiers et les œufs ». Moi je veux bien mais va falloir que je me renseigne parce que le tiramisu, les cheese-cakes et les soufflés, j’adore ça. Heureusement tout ça existe en version végétale et de nouveau, il a fallu (et il faut toujours, ma dernière pâte brisée foireuse en témoigne) un temps d’adaptation. Je n’ai plus rien posté du tout. 🙂 Aujourd’hui on commence à bien gérer la cuisine végétale. Bon je ne vous le cache pas, il y a parfois des ratés. Mais il y en avait déjà quand on mangeait de la viande. Ça nous fait des choses à raconter! 🙂 La bibliothèque culinaire s’est encore agrandie, on a découvert plein d’aliments inconnus jusqu’alors et on teste presque tous les jours un plat différent. (Dernièrement on a gouté les falafels et je me demande encore comment j’ai pu vivre sans jusqu’à aujourd’hui.)

Enfin bref, tout ça pour dire qu’avec un peu de chance (et de temps) je vais revenir poster des recettes un peu plus régulièrement. Simplement, maintenant elles seront 100% végétales et bien sûr, toujours gourmandes!

Pour en revenir à nos pâtissons, c’est une recette que j’ai fait hier soir. Je ne pensais pas la poster sur le blog au départ (d’où la photo pourrave prise avec mon téléphone). Mais des gens adorables m’ont demandé la recette et du coup la voici. Je me suis inspirée d’une recette que j’avais survolé dans un livre sur les courges chez Carrefour Market. Ne me demandez pas lequel, je n’en ai aucune idée! 😉

Pâtisson farci aux légumes d’hiver

Pour 4 personnes ou 2 si vraiment vous avez trèèèèès faim

Ingrédientsphoto
2 pâtissons moyens
120 g de tofu fumé
80 g de quinoa
1 oignon jaune
2 échalotes
1 carotte
1 gros navet
100 ml de crème de soja
1 CS de tamari
4 à 6 CS de levure maltée (pour le goût fromagé)
Huile d’olive

1

1

Préparation

  • Faites cuire le quinoa comme indiqué sur le paquet (généralement 12 minutes dans de l’eau bouillante) et réservez.
  • Coupez le haut des pâtissons et évidez-les. Retirez ensuite le maximum de chair à l’aide d’une cuillère et gardez-la précieusement. Le pâtisson servira simplement de moule pour la cuisson au four par la suite.
  • Émincez l’oignon et les échalotes puis faites-les fondre dans une sauteuse avec 2 CS d’huile d’olive.
  • Ajoutez le tofu fumé émietté et faites revenir quelques minutes.
  • Ajoutez la carotte et le navet coupés en petits cubes; puis la chair des pâtissons. Laissez cuire à feu moyen pendant une dizaine de minutes.
  • Mouillez avec la crème de soja et le tamari; ajoutez la levure maltée et le quinoa; salez et mélangez bien.
  • Remplissez les pâtissons avec la farce et enfournez à 200°C pendant 35 à 45 minutes.
  • Servez bien chaud et régalez-vous!

Si vous voulez des infos sur le végéta*isme, je vous conseille le groupe des Haapy veggies sur facebook. L’accueil y est super et n’importe qui peut participer du moment qu’il fait preuve d’un peu d’ouverture et de bienveillance. D’ailleurs c’est pour eux que je publie la recette aujourd’hui. 🙂

Publicités

Salade toute orange

Voici une idée de salade complète pour un pique-nique ou un repas froid en été. L’association du quinoa et des lentilles apporte tous les nutriments nécessaires pour être en pleine forme et enchainer avec 3 heures de marche en montagne ou une bonne sieste au soleil pendant les vacances. 😉

Salade toute orange

1Salade toute orange

Pour 2 personnes

Ingrédients
120 g de quinoa cru
60 g de lentilles corail
3 carottes
une vingtaine de noisettes
Quelques cramberries séchées

Pour la vinaigrette :
Huile d’olive,
Vinaigre balsamique,
miel

 

Préparation

  • Rincer le quinoa 4 ou 5 fois jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.
  • Mettez le ensuite dans une petite casserole et recouvrez d’environ 4 fois son volume d’eau.
  • Portez à ébulition, salez et laissez cuire 12 minutes avant de l’égoutter et de le passer sous l’eau froide.
  • Versez les lentilles dans une autre casserole et recouvrez d’eau. Commencez la cuisson à froid et comptez 15 minutes à partir de l’ébullition. Salez en fin de cuisson. Égouttez et passez sous l’eau froide également.
  • Pendant la cuisson des céréales et légumineuses, lavez, brossez bien les carottes et rappez-les.
  • Dans un saladier, mélangez les ingrédients précédents, ajoutez les noisettes concassées et les cramberries séchées.
  • Servez avec la vinaigrette à part.

Pour changer vous pouvez tester de faire une vinaigrette avec de l’huile de noisette et du vinaigre de vin.

 

Cocotte de poulet aux légumes printaniers

Envie d’un plat familial, complet et printanier qui cuit tout seul pendant que vous faites autre chose? En voilà un! Personnellement j’utilise un Nutricook®, c’est un autocuiseur mais on peut le faire en faitout classique. Avec le mien, j’ai juste à régler le temps sur le minuteur et je reviens à la fin de la cuisson. Les aliments cuisent plus vite et ça me libère du temps pour autre chose. Depuis que je l’ai, il trône sur mes plaques de cuisson. 🙂

J’ai réalisé ce plat parce qu’il me restait quelques navets fanes dont je ne savais pas quoi faire ainsi que des radis qui n’étaient plus très croquants. Normalement je ne suis pas très férue de navets. Si vous connaissez de bonnes façons de les préparer, je suis preneuse!

Cocotte de poulet aux légumes printaniersCocotte de poulet aux légumes nouveaux-3

WW : 10 PP par personne

Pour 2 personnes

Ingrédients
240 g de d’aiguillettes de poulet
400 g de pommes  de terre nouvelles
3 petits oignons nouveaux
4 petites carottes nouvelles
4 petits navets fanes
80 g de petits pois
une dizaine de radis longs
2 CC d’huile d’olive
Thym
500 ml de bouillon de volaille (1/2 cube dilué dans 500 ml d’eau)

1

Préparation

  • Lavez les légumes et coupez-les en morceaux. Avec des carottes nouvelles, il n’est pas nécessaire de les éplucher. Il suffit de bien les laver.
  • Brossez bien les pommes de terre également mais ne les épluchez pas. Leur peau est fine est peu être consommée.
  • Émincez les oignons avec leur tige et faites les dorer dans 2 cuillère d’huile d’olive dans un faitout ou un autocuiseur.
  • Ajoutez les aiguillettes de poulet.
  • Quand la viande est bien dorée, ajoutez les légumes dans le faitout et couvrez de bouillon.
  • Refermez le faitout et laissez mijoter pendant 30 à 40 minutes.
  • A la fin de la cuisson, le bouillon a s’être entièrement évaporé et les légumes cuits. Parsemez alors de thym; goutez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.
  • Servez bien chaud.

Cocotte de poulet aux légumes nouveaux-6

Si vous utilisez un Nutricook® comme moi, vous pouvez régler le minuteur à 15 minutes sur le programme viande.

Quiche aux légumes nouveaux

Avec le beau temps qui revient, j’ai eu envie de mettre le printemps dans mon assiette. J’ai donc associé tous les légumes nouveaux que j’ai pu trouvé dans mon frigo et je les ai mis dans une belle quiche. Comme ça le repas du lundi soir était prêt dès ce week-end et ça m’a libéré du temps pour aller à la salle de sport (aïe).

Quiche aux légumes nouveaux

WW : 7 PP par personne

Pour 4 personnesQuiche aux légumes nouveaux-2

Ingrédients
Pour la pâte :
100 g de farine de grand épeautre complète
40 g de beurre 41%
1 petit suisse 0%

Pour la garniture :
3 petits oignons nouveaux
4 petites carottes nouvelles
3 navets fane
3 poireaux primeurs
80 g de fèves
80 g de petits pois
2 œufs
40 g d’emmenthal râpé
100 g de crème de soja 4%
100 ml de lait de soja
Muscade
Sel

Préparation

  • Préparez la pâte en mélangeant avec les doigts la farine, le beurre fondu et le petit suisse jusqu’à l’obtention d’une belle boule de pâte.
  • Étalez-la sur une feuille de papier sulfurisé et foncez un moule à manqué de 24 cm ou une tourtière rectangulaire.
  • Faites blanchir les petits pois et les fèves pendant 6 minutes dans une casserole d’eau bouillantes. Essorez-les avant d’enlever la deuxième peau des fèves. Réservez.
  • Lavez et brossez les carottes et les navets avant de les couper en rondelles. Il n’est pas nécessaire de les éplucher car ce sont des légumes nouveaux donc la peau est très fine. En revanche il faut bien les laver, surtout si ce ne sont pas des légumes bio. Le plus quand on garde la peau, c’est que 1) au revoir la corvée d’épluchage et 2) la plupart des vitamines se trouvent juste sous la peau. C’est donc tout benef!
  • Lavez les poireaux, retirez le vert et émincez-les.
  • Plongez les légumes dans une grande casserole d’eau bouillante et laissez-les cuire 3 minutes après la reprise de l’ébullition.
  • Pelez et émincez les oignons nouveaux avec leur tige.
  • Préparez la garniture: mélangez la crème de soja, le lait et le fromage râpé. Salez et ajoutez un peu de muscade râpé.
  • Déposez les légumes sur le fond de tarte et versez l’appareil.
  • Enfournez à 180°C pendant 45 minutes et servez chaud avec une belle salade.

Pour ne pas gâcher, vous pouvez utiliser les fanes des légumes et le vert des poireaux pour faire un potage. ça vous fera un deuxième repas pour quasiment rien!

Si vous préparez cette quiche à l’avance, surtout ne la mettez pas au frigo. Recouvrez-la plutôt d’un film alimentaire et stockez-la au four, cela évitera que la pâte devienne humide!

Risotto primavera

Bon on ne va pas parler météo et dire qu’il n’y a plus de saison ma ptite dame… Parce que en théorie, c’est le printemps et qui dit printemps, dit légumes printaniers. J’ai eu envie de les réunir dans un petit plat réconfortant: un risotto. C’est un plat facile à préparer, même s’il demande de l’attention car il faut rester à côté pour ajouter le bouillon louche par louche jusqu’à la bonne cuisson du riz.

Risotto primavera Risotto printanier-5

WW : 9 PP par personne

Pour 2 personnes

Ingrédients
100 g de riz arborio (riz pour risotto)
100 g de fèves (fraiches ou surgelées)
100 g de petits pois (frais ou surgelés)
2/3 d’une botte de radis
2 carottes moyennes
6 asperges vertes
1 oignon blanc
100 ml de vin blanc sec
300 ml de bouillon de légumes (ou volailles, ou un peu de chaque)
2 CC d’huile d’olive

Préparation

Méthode traditionnelle :

  • Préparez tous les ingrédients; émincez l’oignon finement; épluchez et coupez les carottes en petits dés.
  • Lavez les radis et taillez-les en rondelles.
  • Dans une sauteuse, faites chauffer 1 cuillère d’huile d’olive et laissez fondre l’oignon. Il doit devenir translucide mais pas se colorer.
  • Ajoutez le riz avec 1 cuillère d’huile supplémentaire et laissez-le s’imbiber de la matière grasse.
  • Mouillez avec le vin blanc. Quand celui-ci est entièrement évaporé, ajoutez tous les légumes dans la sauteuse sauf les asperges et recouvrez avec une louche de bouillon.
  • Mélangez doucement et rajoutez une louche de bouillon à chaque fois que la précédente s’est évaporée. Recommencez l’opération jusqu’à ce que le riz soit cuit. Il doit être fondant (pas gluant hein).
  • Pendant ce temps, faites cuire vos asperges 8 minutes à la vapeur.
  • Quand le riz est cuit, ajoutez 2 CS de parmesan râpé et servez tout de suite.
  • Au moment du dressage, disposez les asperges sur le risotto.

Risotto printanier-3

Si vous disposez d’un Nutricook (ou d’un autocuiseur), la cuisson est plus rapide :

  • Procédez comme décrit ci-dessous pour les premières étapes en utilisant l’autocuiseur au lieu d’une sauteuse. Au moment de mettre une louche de bouillon, mettez la totalité, déposez les asperges sur les légumes et refermez le couvercle.
  • Choisissez le programme féculents et rentrez 7 minutes de cuisson.
  • A la fin du programme féculents (7 minutes de cuisson sous haute pression + 6 minutes de cuisson à basse pression), le riz est parfaitement cuit, fondant à souhait et c’est plus rapide que de rajouter le bouillon de légumes louche par louche.

La cuisson vapeur est le mode de cuisson le plus simple pour les asperges. Vous pouvez également les faire cuire debout dans une grande casserole d’eau bouillante; les casseroles hautes sont les plus pratiques dans ce cas. Veillez cependant à bien laisser les pointes hors de l’eau, sous peine d’obtenir de la bouillie d’asperge!

Wok de crevettes, carottes, pois gourmands et nouilles udon

Hier soir en ouvrant mon frigo: le désert. Ou presque. Il restait exactement 2 carottes, 3 tomates et un paquet de crevettes. En ouvrant le congélateur, ça va déjà mieux puisqu’il restait d’autres choses. A ce moment là j’ai aperçu un paquet de pois gourmands dont je ne savais pas quoi faire depuis un moment et j’ai soudainement eu envie d’un wok un peu japonisant. Ça tombait bien puisque j’avais aussi un paquet de nouilles Udon à finir.

Wok de carottes, de pois gourmands et nouilles UdonWok de crevettes aux carottes et pois gourmands-2

WW : 8 PP par personne

Pour 2 personnes

Ingrédients
100 g de nouilles Udon crues
2 carottes
200 g de pois gourmands
200 g de crevettes
2 CC d’huile de sésame
1 CS de jus de citron
1 CC de coriandre déshydratée
Sel

Préparation

  • Pelez les carottes et découpez-les en fines lamelles à l’aide d’un économe.
  • Faites chauffer 2 CC d’huile de sésame dans un wok. Quand il est fumant, faites griller les crevettes pendant 2 minutes en remuant fréquemment.
  • Ajoutez ensuite les carottes et les pois gourmands; baissez le feu et laissez cuire jusqu’à ce qu’à ce que la cuisson vous convienne. Certains aiment les légumes croquants, d’autres les préfèrent tendres. C’est à vous de voir ce que vous aimez le plus.
  • Pendant ce temps faites cuire les nouilles Udon pendant 8 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée.
  • Quand les légumes sont prêts, ajoutez un trait de jus de citron, la coriandre; salez et enfin mélangez avec les pâtes.
  • Servez bien chaud.

Vous pouvez tout à fait réaliser ce plat avec d’autres types de pâtes: vermicelles de riz, nouilles aux œufs, spaghettis…

Wok de crevettes aux carottes et pois gourmands

Pavé de saumon au piment doux

Encore une recette de poisson, parce que j’adore ça et que ça faisait longtemps. Avec celle-ci, il y a comme un petit parfum d’exotisme!

Pavé de saumon au piment douxSaumon au piment doux et purée de patate douce-2

Pour 2 personnes

WW : 7 PP par personne

Ingrédients
2 pavé de saumon (120 g chacun)
1 tomate
1 échalote
2 CC de piment doux en poudre
1 CC de persil
1 CS de chapelure
2 CC d’huile d’olive

Préparation

  • Dans un bol, mélangez l’huile, la chapelure, le persil et le piment doux; ajoutez l’échalote émincée.
  • Coupez la tomate en petits dés et mélangez-les à la préparation.
  • Déposez les pavés de saumon dans un plat allant au four; recouvrez-les avec la marinade.
  • Enfournez pour 30 minutes à 180°C.

Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un petit piment doux vert à la marinade. Je les ai servi avec une purée de patates douces et de carottes.

Pour la purée (3 PP par personne), comptez simplement 240 g de patate douce, 200 g de carottes et 1 CS de crème 4%. Faites cuire les légumes dans de l’eau bouillante salée. A la fin de la cuisson, égouttez, écrasez au presse purée et ajoutez la crème.

Filet mignon aux panais et carottes

La dernière recette de panais de l’année, parce qu’il faut bien finir ceux du frigo!

Filet mignon aux panais et carottes Filet mignon aux panais et carottes

Pour 2 personnes

WW : 5 PP par personne

Ingrédients
200 g de filet mignon
2 panais
2 carottes
1 oignon
Le zeste et le jus d’un demi-citron
1 CS de sirop d’érable
300 ml de bouillon de légumes
Quelques sprays d’huile d’olive
Sel

Préparation

  • Dans un bol, mélangez le sirop d’érable, le sel, le jus et le zeste de citron. Badigeonnez le filet mignon avec le mélange.
  • Faites chauffer un peu d’huile dans une sauteuse et faites dorer la viande de chaque coté pendant 5 minutes. Réservez.
  • Dans la même sauteuse, faites revenir l’oignon émincé. Ajoutez les panais et les carottes coupés en rondelles. Laissez cuire 5 minutes.
  • Ajoutez le bouillon et déposez la viande sur le lit de légumes.
  • Couvrez et laissez cuire une vingtaine de minutes à feux doux.
  • Lorsque c’est cuit, découpez le filet mignon en tranche et dressez-le sur un lit de légumes.

Vous pouvez le servir avec une portion de céréale (riz, pâtes, petit épeautre, orge mondé: 50 g = 5 PP).

Comment utiliser les fanes?

Le samedi matin, j’essaie d’aller au marché pour acheter mes fruits et légumes directement aux producteurs de la région. Je les trouve de meilleure qualité et c’est ma façon de soutenir une agriculture plus responsable. Toujours est-il que quand je vais acheter mes carottes, la marchande me demande toujours si je veux garder les fanes ou non. D’habitude je réponds par la négative, et puis en y réfléchissant un peu, je me suis dis que c’était un peu dommage de mettre la moitié de ce que j’achète à la poubelle. Ce n’est ni économique, ni écologique! Du coup ce samedi, je lui ai demandé de me les laisser. Et elle de me répondre « oh vous avez un lapin? ».  Ou comment se faire traiter de lapin par une marchande de légumes!:-)

Fanes de carottes

Parce que non, je n’ai pas de lapin. Par contre, il m’est venu à l’esprit que, comme pour le vert des poireaux, je pouvais faire un potage avec ces fanes. Voici donc la première recette du jour, ne vous fiez pas à la couleur et ne partez pas en courant, c’était très bon!

Potage de fanes de carottesPotage de fanes de carottes-2

Pour 3 personnes

WW : 2 PP par personne

Ingrédients
les fanes d’une botte de carottes
1 oignon
2 carottes
200 g de pomme de terre
1 petit suisse 0%
1 cube de bouillon de volaille
1 L d’eau

Préparation

  • Coupez le bas des fanes qui est fibreux et se mixe mal.
  • Épluchez et couper en morceaux les différents légumes et mettez-les dans un faitout.

Potage de fanes de carottes

  • Couvrez d’eau et ajoutez le bouillon. Portez à ébullition et laissez cuire une vingtaine de minutes jusqu’à ce que les carottes soient bien cuites.
  • Mixez, ajoutez le petit suisse puis mixez de nouveau. Au besoin, filtrer s’il reste des morceaux « inmixables ».

Pour le repas du dimanche soir, avec quelques craquottes complètes et du pâté, c’est parfait!

Le même jour, un autre marchand m’a offert une botte de radis. Je n’avais pas prévu d’en acheter, mais quand c’est offert si gentiment, ça ne se refuse pas! Qui a dit qu’acheter au marché coutait plus cher? 😉

Fanes de radis

De la même façon que pour les carottes, je me suis laissée dire qu’on pouvait faire quelque chose avec les fanes de radis, pour peu qu’elles soient bien fraiches et non toutes desséchées! En surfant un peu sur la toile, j’ai trouvé des recettes de potages mais je n’avais pas envie de manger de la soupe toute la semaine! J’ai finalement dégoté une recette de pesto de fanes de radis! Original et prêt en 5 minutes, c’est parfait!

Pesto de fanes de radis Pesto de fanes de radis

Pour un petit bocal (ou 4 personnes)

WW : 4 PP par personne

Ingrédients
Une botte de fanes de radis
30 g de pignon de pin
30 g de parmesan
Le zeste d’un citron
1 gousse d’ail sans le germe
1 CS d’huile d’olive
1 CS d’huile de colza

Préparation

  • Commencez par séparer les fanes des bulbes et mettez-ceux ci au frigo. Il ne faut pas les laver avant la dernière minute.
  • Retirez les fanes jaunes ou pourries et lavez les autres.
  • Mixez ensemble tous les ingrédients. Vous devrez surement le faire en plusieurs fois et rabattre les ingrédients vers le centre.

Cela donne un pesto plutôt épais, vous pouvez rajouter de l’huile en fonction de la consistance que vous souhaitez obtenir.

Je compte m’en servir pour faire un risotto d’orge mondé avec des petits légumes. Je posterais la recette un peu plus tard!

Compotée de blé Kamut® aux rutabagas, carottes et poireaux

Cette année, le printemps est en grève. En tout cas chez moi il fait froid et gris. Du coup les légumes printaniers peinent à arriver sur les étals et je termine les légumes racines que l’on trouve encore facilement à des prix corrects.

Ces derniers temps, je fais attention à varier mon alimentation. Grâce à des blogueuses comme Marie Chiocca ou Cléa, j’ai découvert plein de sorte de céréales très bonnes et qui permettent de changer un peu du riz, des pâtes et même de l’Ebly! 😉

Cette fois-ci, c’est le blé Kamut® qui est à l’honneur. En réalité, il s’agit du blé Khorasan car Kamut® est le nom de la marque sous laquelle il est commercialisé. Son nom lui vient de sa région d’origine: la Khorassan, au nord-est de l’Iran.  Il est considéré comme l’ancêtre du blé dur actuel.

Blé KamutIl est particulièrement apprécié pour ses apports énergétiques: il contient 20 à 40% de protéines en plus que le blé moderne, ce qui le rend intéressant pour les sportifs ou ceux souhaitant introduire plus de protéines végétales dans leur assiette. Il est également riche en sélénium, qui est un oligo-éléments indispensable mais rare dans notre alimentation. Enfin pour ceux qui suivent un régime ou qui font attention à leur ligne, c’est un aliment à IG bas, qui permet de mieux contrôler sa glycémie. C’est intéressant pour les diabétiques notamment.

De nos jours le blé Kamut® vendu en Europe est cultivé en Amérique du Nord de façon biologique, ce qui garantit des normes de qualité supérieure. Les agriculteurs s’efforcent d’éviter la contamination de leur champs par des variétés de blé modernes et lors de la récolte, les grains doivent rester intacts. Cela permet de conserver leur goût et leur valeur nutritive.

On le trouve en épicerie bio ou sur internet sous différentes formes, comme pour le blé moderne : flocons, farine, boulgour, grains, semoule… Vous pouvez l’utiliser en accompagnement comme c’est le cas ici ou dans une soupe, une potée… La seule limite, c’est votre imagination.

Son temps de cuisson est plus long que celui du blé traditionnel: comptez 1 nuit de trempage puis 1h de cuisson dans 3 fois son volume d’eau. Mais ça vaut le coup!

Compotée de blé Kamut® aux rutabagas, carottes et poireaux

WW : Compotés de rutabaga au blé Kamut-25 PP par personne (7 PP si vous prenez de la crème végétale)

Pour 2 personnes

Ingrédients
100 g de blé Kamut® cru
1/2 cube de bouillon de légume
1 feuille de laurier
200 g de rutabaga
1 carotte
2 petits poireaux (ou 1 gros)
4 CS de crème 5% (ou crème végétale: soja, avoine, épeautre…)
Herbe de Provence

Préparation
Préparation et cuisson du blé Kamut® :

  • La veille du repas, mettez le blé Kamut à tremper dans un bol d’eau froide.
  • Le jour du repas, commencer par mettre votre blé égoutté dans une petite casserole et recouvrez-le de 3 fois son volume d’eau.
  • Portez à ébullition et lorsqu’elle est atteinte, ajoutez le demi-cube de bouillon de légumes émietté, la feuille de laurier et baissez le feu.
  • Couvrir et laissez cuire une heure.
  • A la fin de la cuisson, retirez la casserole du feu et laissez gonfler 10 minutes.
  • Enfin égouttez et servez de suite.

Préparation de la compotée de légumes :

  • Coupez les rutabagas en lamelles et les carottes et poireaux en rondelles.
  • Faites chauffer quelques sprays d’huile d’olive dans une sauteuse puis ajoutez les légumes.
  • Laissez cuire 20 – 30 minutes en ajoutant un fond d’eau pour éviter que cela attache.
  • Quand les légumes sont fondants, ajoutez la crème, les herbes de Provence et réservez au chaud.Compotés de rutabaga au blé Kamut

Quand le blé et les légumes sont prêts, servez. C’est un plat complet car le blé Kamut® contient des protéines végétales! Si vous le souhaitez, vous pouvez tout à fait réaliser cette recette avec de l’Ebly®, mais pensez à l’accompagner d’une source de protéines.

Plus d’info sur le blé Kamut® chez :
Biologik
Celnat