Salade de riz

Une « bête » salade de riz qui nous a rendu bien des services cet été, notamment lors des voyages en voiture. La prochaine fois, j’utiliserais un mélange de 3 riz (riz blanc, riz rouge et riz sauvage) pour apporter encore plus de couleurs et varier les plaisirs!

Salade de riz

Salade de riz, mais, tomate et petits poisPour 2 personnes

Ingrédients
200 g de riz basmati (ou d’un mélange de plusieurs riz)
2 belles tomates
2 poignées de laitue
100 g de petits pois (frais ou surgelés)
140 g de maïs

Préparation

  • Rien de bien compliqué: faites cuire les riz dans de l’eau bouillante salée (10 minutes pour du basmati, 45 pour du riz sauvage, etc)
  • Faites cuire les petits pois 6 minutes à la vapeur.
  • Découpez la salade et les tomates en petit morceaux.
  • Ouvrez la boite de maïs, opération délicate s’il en est. 😉
  • Mélangez le tout.

Pour l’assaisonnement, c’est selon les envies. On a emmené cette salade sur la route pour la manger sur le pouce et on en a profité pour finir nos sachets de vinaigrette toute faite.  Avec une vinaigrette à l’huile d’olive et au vinaigre de vin classique, je pense que ça serait très bon (meilleur que ma sauce toute faite d’ailleurs -beuurrrk- mais je n’aime pas jeter).

Risotto primavera

Bon on ne va pas parler météo et dire qu’il n’y a plus de saison ma ptite dame… Parce que en théorie, c’est le printemps et qui dit printemps, dit légumes printaniers. J’ai eu envie de les réunir dans un petit plat réconfortant: un risotto. C’est un plat facile à préparer, même s’il demande de l’attention car il faut rester à côté pour ajouter le bouillon louche par louche jusqu’à la bonne cuisson du riz.

Risotto primavera Risotto printanier-5

WW : 9 PP par personne

Pour 2 personnes

Ingrédients
100 g de riz arborio (riz pour risotto)
100 g de fèves (fraiches ou surgelées)
100 g de petits pois (frais ou surgelés)
2/3 d’une botte de radis
2 carottes moyennes
6 asperges vertes
1 oignon blanc
100 ml de vin blanc sec
300 ml de bouillon de légumes (ou volailles, ou un peu de chaque)
2 CC d’huile d’olive

Préparation

Méthode traditionnelle :

  • Préparez tous les ingrédients; émincez l’oignon finement; épluchez et coupez les carottes en petits dés.
  • Lavez les radis et taillez-les en rondelles.
  • Dans une sauteuse, faites chauffer 1 cuillère d’huile d’olive et laissez fondre l’oignon. Il doit devenir translucide mais pas se colorer.
  • Ajoutez le riz avec 1 cuillère d’huile supplémentaire et laissez-le s’imbiber de la matière grasse.
  • Mouillez avec le vin blanc. Quand celui-ci est entièrement évaporé, ajoutez tous les légumes dans la sauteuse sauf les asperges et recouvrez avec une louche de bouillon.
  • Mélangez doucement et rajoutez une louche de bouillon à chaque fois que la précédente s’est évaporée. Recommencez l’opération jusqu’à ce que le riz soit cuit. Il doit être fondant (pas gluant hein).
  • Pendant ce temps, faites cuire vos asperges 8 minutes à la vapeur.
  • Quand le riz est cuit, ajoutez 2 CS de parmesan râpé et servez tout de suite.
  • Au moment du dressage, disposez les asperges sur le risotto.

Risotto printanier-3

Si vous disposez d’un Nutricook (ou d’un autocuiseur), la cuisson est plus rapide :

  • Procédez comme décrit ci-dessous pour les premières étapes en utilisant l’autocuiseur au lieu d’une sauteuse. Au moment de mettre une louche de bouillon, mettez la totalité, déposez les asperges sur les légumes et refermez le couvercle.
  • Choisissez le programme féculents et rentrez 7 minutes de cuisson.
  • A la fin du programme féculents (7 minutes de cuisson sous haute pression + 6 minutes de cuisson à basse pression), le riz est parfaitement cuit, fondant à souhait et c’est plus rapide que de rajouter le bouillon de légumes louche par louche.

La cuisson vapeur est le mode de cuisson le plus simple pour les asperges. Vous pouvez également les faire cuire debout dans une grande casserole d’eau bouillante; les casseroles hautes sont les plus pratiques dans ce cas. Veillez cependant à bien laisser les pointes hors de l’eau, sous peine d’obtenir de la bouillie d’asperge!

Chili con carne

Quand je n’ai pas le temps de rester en cuisine, ce plat est parfait. Il cuit tout seul sur la plaque. Il n’y a quasiment rien à faire. De plus, c’est un plat très complet qui cale jusqu’au soir.

Chili con carne 

WW : 9 PP par personne

Pour 2 personnes

IngrédientsChili con carne-2
200 g de bœuf hachée 5%
200 g de haricots rouges cuits (surgelés ou en boite)
1 boite de 200 g de tomates pelées
1 poivron vert
60 g de riz (cru)
1 oignon
1 algue Kombu (facultatif)
Épices pour chili (coriandre, cumin…)
Tabasco

Préparation

  • Faites chauffer quelques sprays d’huile d’olive dans un faitout et ajoutez l’oignon émincé. Laissez dorer quelques minutes.
  • Salez votre bœuf haché et mettez-le dans le faitout.
  • Une fois cuit; ajoutez les tomates, le poivron émincé, les haricots rouges (sans leur jus si c’est une boite de conserve), l’algue Kombu et un  petit verre d’eau.
  • Rajoutez les épices selon votre goût et laissez mijotez 1h. Vous pouvez le laisser seulement 30 minutes, mais plus le plat mijote, plus c’est bon!
  • Pendant ce temps, faites cuire le riz dans de l’eau bouillante salée.
  • Avant de servir, mélangez le riz et le reste de la préparation. Vous pouvez également rajouter quelques gouttes de tabasco.

Chili con carne

Vous pouvez tout à fait préparer ce plat la vieille pour le lendemain, c’est le genre de met qui se bonifie lorsqu’il est réchauffé doucement.

Je vous conseille vivement d’investir dans un sachet d’algue Kombu si vous aimez les légumineuses. En ajouter une dans la casserole au moment de la cuisson permet d’éviter les désagréments liés à ce type d’aliments! Vous les trouverez facilement dans n’importe quelle boutique bio.

Pour la même raison, Il est conseillé de remplacer le jus dans lequel les haricots ont marinés par de l’eau fraiche. Le jus contient des sucres fermentescibles et ceux-ci augmentent la fermentation dans l’intestin.

D’autres astuces permettent de limiter les effets secondaires :

  • Une cuisson longue jusqu’à ce que les légumineuses puissent s’écraser à la fourchette,
  • Les servir en purée,
  • Ajouter des épices: curcuma, carvi, coriandre, cumin…,
  • Mettre le sel en fin de cuisson pour éviter qu’elles ne deviennent dures,
  • Ajouter une pincée de bicarbonate de soude à l’eau de cuisson.

Plus de conseils sur ce sujets ici.